Comment bien choisir les poupées de bebe ?

Jouet affectif incontournable, la poupée contribue de façon essentielle au développement harmonieux de l’enfant dès son plus jeune âge. Poupées-doudous, poupons, poupées d’apprentissage, la gamme est vaste et le choix parfois compliqué. Trouver une belle poupée, adaptée à un bébé ou à un très jeune enfant n’est pas si évident ! Pour le faciliter quelques critères pratiques et esthétiques ainsi qu’un peu de bon sens sont indispensables.

Des poupées de bebe douces et rassurantes

poupee-bebeUn des principaux éléments de sélection est la sécurité. La poupée ne doit présenter aucune pièce susceptible d’être détachée et avalée. Les matériaux qui la composent ne doivent représenter aucun risque de blessures, ni d’allergies : légèreté et maniabilité pour les poupées des tout-petits ! Les normes CE peuvent être un signe de qualité et de sécurité.
La poupée est également sélectionnée en fonction de l’âge : on n’offre pas le même type de poupée à un bébé qu’à un enfant de deux ans. Les poupées des nouveau-nés ont un rôle de “doudou” et ne sont pas toujours l’exacte représentation du corps humain. De petite taille, en tissu très doux et lavable, souple et facilement préhensible, la poupée familière rassure avant d’amuser. Elle peut être colorée de teintes éclatantes ou au contraire de tons pastels. Eponge, velours, coton… les matières suscitent les câlins pleins de tendresse. Souvent, l’une d’elle devient la préférée du bébé et lui est indispensable pour s’endormir. La séparation n’aura lieu qu’au moment de l’entrée à l’école.

Apprendre avec les poupées de bebe

A mesure que l’enfant grandit, le rôle de la poupée évolue et le choix englobe d’autres critères. Ainsi à partir de 12 mois, les poupées d’apprentissage deviennent très appréciées. De couleurs vives, elles sont composées de multiples éléments qui permettent l’éveil sensoriel. Le toucher est stimulé par les divers matériaux qui composent son costume. Les boutons, pressions et lacets de toute sorte favorisent la motricité fine. Ces poupées de bebe n’ont pas le rôle affectif et émotionnel des poupons que les enfants commencent à aimer au même âge.
Souples et dodus, les poupons sont à l’image d’un bébé. Ils permettent de reproduire les gestes des parents, mais aussi de s’identifier comme enfant qui grandit. C’est l’apparence, en plus des normes de sécurité, qui détermine le choix : visage et mains en vinyle, articulations souples, corps moelleux et bien rembourré, pas de cheveux, vêtements attirants. En définitive, le choix se porte sur le poupon que l’on a envie de prendre dans ses bras !

Les poupées de bebe pour aider à grandir

Vers 18 mois-2 ans les enfants, filles et garçons, commencent à entrer dans les jeux d’imitation, essentiels au développement de la pensée symbolique. Ils apprécient les poupées qui leur permettent de reproduire la vie quotidienne : repas, toilette, habillage, coiffage… La poupée devient la confidente que l’on cajole, que l’on rudoie, parfois. Le choix doit tenir compte de ces rôles et la poupée doit être à l’exacte image d’un enfant. Souvent en vinyle, elle présente une solidité à toute épreuve. Pour une manipulation facile, sa taille ne doit pas excéder la longueur de l’avant-bras de l’enfant. Des accessoires, des vêtements de rechange incitent à imiter les gestes des parents. Afin de favoriser l’imagination et la créativité il est préférable, avant trois ans, d’éviter les poupées avec des fonctions définies, qui parlent, pleurent… La poupée de bébé n’est pas un objet de collection qui doit être protégé des petites mains : vêtements délicats, visage de porcelaine, articulations fragiles sont à éviter !

En prenant en compte les normes de sécurité, l’âge de l’enfant et le rôle qu’aura la poupée, le choix se restreint quelque peu. Et, dès 2 ans, l’enfant saura faire part de ses souhaits !