Conseils pour bien ranger les jouets des enfants

Passer une heure à chercher une pièce de puzzle égarée, marcher, pieds nus, sur une petite voiture, voir le salon envahi de cubes et de Légos… c’est souvent le lot quotidien des parents qui tentent de lutter contre l’éparpillement des jouets d’enfants dans toute la maison. Tout le monde n’a pas la chance de posséder l’espace suffisant pour aménager une salle de jeux ! Il faut donc se résigner à ranger encore et toujours les jeux et jouets. Avec quelques règles de base et des éléments de rangement adéquats, la remise en ordre des jouets n’est plus une corvée.

Organiser le rangement des jouets des enfants.

ranger jouets des enfantsEnfants et adultes n’ont pas la même notion du rangement. Alors que les parents souhaitent voir le sol libéré de tout ce qui l’encombre, par souci d’esthétisme, mais aussi pour faciliter l’entretien et l’hygiène, les enfants aiment étaler leurs jouets de manière à ce qu’ils restent accessibles à tout moment. Ils considèrent que tout l’espace leur appartient et donnent la priorité à leurs jeux. Pour que le rangement des jouets ne devienne pas source de conflits, il s’agit d’amener l’enfant à y participer, en fonction de son âge, de manière ludique et adaptée. Cela lui permettra d’être responsabilisé en prenant soin de ses jouets et en respectant un classement qu’il a aidé à organiser. Se transformer en Mary Poppins pour quelques instants, faire un concours de rapidité, participer au choix des éléments de rangement et des critères de classement… tout cela est très valorisant pour l’enfant et se révèle plus efficace que les cris et les menaces. Pour peu que les meubles, caisses et étagères soient joliment décorés, originaux et que les jeux restent facilement accessibles, ranger les jouets de l’enfant peut devenir une activité partagée entre parents et enfants et effectuée joyeusement.

Classique ou personnalisé, un rangement adapté pour les jouets des enfants.

La diversité des jeux et jouets contraint à trouver des rangements et des organisations différentes pour classer, trier, ranger de façon pratique, fonctionnelle et amusante. Ainsi les peluches peuvent trouver place dans un hamac tendu dans un coin de la chambre ou dans un sac suspendu au plafond.
Des barres magnétiques collées sur les murs peuvent supporter les petites voitures. Pour les jeux de construction, des caisses transparentes montées sur roulettes et empilables, présentent de nombreux avantages. Des boîtes plus petites, qui peuvent être confectionnées à partir de boîtes de récupération et joliment arrangées par les enfants, contiennent les pièces de puzzles convenablement triées et sont disposées sur une étagère.

Feutres, billes et petits jouets trouvent place dans des pochettes plastique zippées. Un coffre pour les jouets de l’enfant a l’avantage de permettre un rangement rapide mais le couvercle doit être léger pour éviter tout accident et une aération doit être prévue. De plus, les jouets n’y étant pas triés, l’accessibilité est délicate et les risques de casse sont importants. Le tri des jouets doit s’effectuer avec l’aide des enfants de manière à ce que leurs jeux préférés restent à leur portée. Des étiquettes sur les boîtes, avec l’image du contenu, permettent d’identifier rapidement le jeu. Les poupées précieuses, qui ne dorment pas dans le landau ou le berceau, et les jouets fragiles sont placés sur une étagère haute, et disponibles seulement à la demande. Paniers en osier, corbeilles, cageots de récupération fournissent des moyens de rangement originaux et sont personnalisés avec des étoffes, de la peinture, des collages… Les jouets lourds ou encombrants et les constructions élaborées par les enfants restent sur le sol… sans gêner la circulation. Il est essentiel que jeux et jouets puissent être retrouvés, utilisés et progressivement rangés par les enfants de manière autonome.
Le rangement des jouets des enfants est un apprentissage qui doit être conduit sans laxisme mais avec intelligence et indulgence : l’espace de jeu doit rester leur domaine et ne pas être considéré comme un musée mais comme un véritable lieu de vie et d’éducation.